Audioguide pour la visite de la Basilique Saint-Jean-de-Latran et du Cloître

Place Saint-Jean-de-Latran

Située non loin  du mont Celio, l'Archibasilique du Très-Saint-Sauveur et des Saints Jean-Baptiste et Jean l'Evangéliste est plus communément connue sous le nom de Saint-Jean-de-Latran. Elle est l'église la plus ancienne d'Occident. Résidence papale jusqu'à la fin du XIV s., elle est actuellement la cathédrale du diocèse de Rome et le siège ecclésiastique officiel de l'Evêque de Rome. Elle fut édifiée sous le pontificat du Pape Melchiade, sur un propriété de la famille des Laterani. Après avoir vaincu Maxence à la bataille du Pont Milvio, le 28 octobre 312, Constantin la donne au Pape en signe de gratitude de l'Empereur envers le Christ. Par la suite, grâce à l'Edit de Milan, reconnaissant  la liberté de culte au christianisme, Constantin mis fin aux persécutions contre les chrétiens. La Basilique Saint-Jean-du-Latran devint alors le symbole lumineux de l'Eglise naissante. Mille ans après, en 1300, le premier Jubilé de l'histoire fut convoqué. Puis à l'occasion du Jubilé de 1423, le Pape Martin V ouvrit pour la première fois, dans cette Basilique, la Porte Sainte. Cette cérémonie s'est ensuite étendue aux autres Basiliques. Visiter Saint-Jean-de-Latran, c'est aller aux racines de la chrétienté. Accédez au Cloître et vivez un moment de silence et de prière.  Il est "un coin de grâce médiévale", considéré comme un des chefs-d'oeuvre les plus importants de l'art du XIII s.

A proximité : Scala Santa (le Saint Escalier) et  Sancta Sanctorum (le Saint des Saint)

Située sur le côté oriental de la Place, la Scala Santa est une partie de l'antique Palais du Latran. Elle est identifiée par la tradition à l'escalier du Prétoire de Pilate que Jésus aurait monté pour être interrogé avant d'être crucifié. En 1586, le Pape Sixte V fit installer la Scala Santa comme d'escalier d'accès à chapelle papale et au Sancta Sanctorum, ainsi nommé en raison des nombreuses reliques qui y sont gardées.